AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



 

Partagez | 
 

 Olympe + Silence is sometimes the best answer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Olympe Taylor

▬ MESSAGES : 4
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Mar 15 Sep - 19:53


Olympe Taylor
ft. Vanille


Nom ▬ Taylor, mon père est un pur anglais, il est venu en écosse pour son travail, c'est là qu'il à rencontré ma mère et qu'il n'a plus jamais quitté et le pays et la femme de sa vie. Prénom ▬ Olympe. Cela vient de ma mère, certes, elle est écossaise et elle aime sont pays, pourtant, c'est surtout un grand professeur spécialisé dans les mythologie, ainsi elle a penché pour un prénom à consonance mythologique. Surnom ▬ Oly. Seul mes amis m’appelle ainsi, les autres n'en ont pas le droit et j'aurais tendance à m'énerver après la personne utilisant ce diminutif. Age & Date de naissance ▬ J'ai vu le jour le 22 septembre 1994, j'ai donc 21 ans. Lieu de naissance ▬ Je suis née dans la jolie ville d'Inverness en Écosse, j'y ai vécu pendant 8 ans avant que la confrérie ne me remarque, ensuite j'ai du fuir. Situation ▬ Je suis célibataire, depuis plusieurs mois maintenant, je ne cherche pas particulièrement à avoir une relation amoureuse. Orientation ▬ Hétéro, j'ai toujours été attiré par les hommes. Groupe ▬ l'ordre, je fais partie de l'ordre depuis peu de temps, depuis que mon mentor à été tué par la confrérie j'ai pris sa place et je fais tous pour lui faire honneur. Pouvoir ou particularité ▬ Psychométrie, en définition, c'est la faculté de prendre un objet dans ses mains, et de pouvoir connaître son histoire, savoir quels ont été ses propriétaires successifs, et relater les événements de leur vie. Dans ma vie à moi, cette faculté à longtemps été un cauchemar. Durant les 8 premières années de ma vie, j'étais assaillis par des images, par des informations, mais aussi par ce que je pensais être des hallucinations. Mes parents m'ont envoyé voir des centaines de spécialistes et moi je n'osais plus toucher à quoi que se soit à main nue. C'est grâce à Anton Sheffield celui qui m'a recueillis après la mort de mes parents que j'ai pu apprendre à vivre avec, à prendre le contrôler sur ma capacité et à pouvoir presque vivre comme tout le monde.

Caractère +
Discrète Depuis mes huit ans, j'ai appris à être discrète, que se soit pour garder des informations, ou bien pour me déplacer silencieusement dans une pièce. J'arrive souvent à surprendre les gens en arrivant sans qu'ils ne m'entendent, tout comme j'ai énormément d'information stocker dans ma petite caboche et rien ne pourra me faire parler. Calme En me voyant tous les jours assise dans un coin, bien souvent en train de lire un livre, il est difficile de se dire qu'enfant j’étais une véritable pile électrique incapable de rester en place. Mon éducation après la mort de mes parents à fait de moi une femme calme, je peux reste à la même place à observer ce qui se passe autour de moi sans me montrer impatience. Bavarde Anton à réussit à me modeler comme un bon soldat, d'une petite fille survolté, il a fait de moi quelqu'un de méthodique et déterminée, sauf en ce qui concerne le faite de garde la bouche fermée. C'est un faite, je suis une grande bavarde, enfin, pas avec tout le monde, seulement avec ceux que je considère comme mes amis.  Déterminée On me l'a souvent répéter, la vengeance n'est pas un bon moteur dans la vie, pourtant, j'ai un objectif par rapport à la confrérie et je compte bien réussir à le réalisée. Je suis déterminée à les éliminer tous, à venger la mort de mes parents et à créer un monde où les personnes comme nous n'auront plus à avoir peur de se montrer aux yeux du monde. Joueuse Je sais être très sérieuse, je sais quand il est tant de bosser et quand on peut décompresser. Mais voilà quand le temps est à l'amusement, je le fais à fond. Un rien me fait rire, j'adore lancé des défis parfois ridicule aux autres et je relève ceux que l'on me lance parfois sans trop réfléchir. Je ne suis pas une couche tôt et quand j'ai l'occasion de faire la fête, je ne me fais pas prier. Faible et forte ▬ Je ne suis pas à toute épreuve, loin de là, même, la mort de mes parents, l'acharnement de l'organisation à me traquer, mes propres faiblesse, sont des choses qui font que j'ai du mal à dormir, que je suis sujette à de terribles angoisses et que au fond, j'aurais envie d'aller me cacher sous une couette pour ne plus en bouger. Seulement voilà, je déteste montrer mes faiblesses, je hais que les autres me vois pleurer et donc je cache tous cela derrière une façade que peu ont eut le loisir de voir s'écrouler. Suceptible ▬ J'ai beau être d'un naturel joviale, je suis quelqu'un qui se met facilement en colère, je pars au quart de tour, je cris, je râle, je menace, mais bien souvent ça s'arrête là, car je me calme presque aussi vite que je m'énerve, du coup ceux qui me connaisse bien, n'y prête pas forcément attention ou ne me prennent ps toujours au sérieux. Végétarienne ▬ Soyons clair, la viande j'aimais ça, je ne me posais aucune question quand je mangeais un bon steak, seulement voilà, un jour alors que j'étais ado, juste pour emmerder Anton, j'ai décidé que désormais je ne mangeais plus de viande. Depuis je n'ai jamais faillit et même si parfois l'envie est là, je ne veux pas craquer, en mémoire d'Anton, c'est peut être bête, mais j'ai parfois l'impression que c'est l'une des dernières choses qui me raccroche à celui qui m'a sauvé la vie. Accro à la caféine ▬Je bois du café depuis que j'ai 12 ans, je faisais comme Anton, s'était une boisson de grand, de personne forte et puis aussi ça me permettait de rester éveiller quand ensuite il s'agissait de fuir, de partir en mission ou tout simplement de courir les dix kilomètres de l'entrainement quotidien. Depuis je ne peux plus m'en passer, sans minimum trois tasses par jour, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose à ma journée et je peux vite devenir irritable. Les armes et le combat Avant mes huit ans, mon seul exploit en ce qui concernait la bagarre était avec Travis, un petit garçon à l'école qui m'avait tiré les cheveux et que j'avais mordu au point de le faire saigner. Mes parents m'avaient tellement fait la moral qu'ensuite je n'avais jamais plus osé faire du mal à qui que se soit. Après leur mort, après qu'Anton m'ait recueillis, les choses ont changé, il m'a appris la boxe et l'autodéfense, aujourd'hui, je me défens pas trop mal, même si je ne m'en sers jamais gratuitement, car les paroles de mes parents me hantent toujours. Pour ce qui est des armes, contraire à Anton qui était tireur d'élite, je n'ai jamais voulu touché une arme à feu, cela à été source de dispute, mais s'était comme ça. Par contre, j'ai été très attiré par les armes blanches, ainsi, je suis mortelle avec un couteau, mais aussi avec un bâton.

Pseudo ▬ Mimi. Age ▬ Est-ce réellement ce qu'il y a de plus important ?. Tu as découvert le forum grâce à ... ▬ ma friends team ♥. Un dernier mot ? ▬ Non, mais voyez ce que vous me faites faire ... un RP avatar non réel ... si c'est pas de l'amour ça XD.



Dernière édition par Olympe Taylor le Sam 10 Oct - 19:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olympe Taylor

▬ MESSAGES : 4
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Mar 15 Sep - 19:54



phrase de ton choix
Histoire ▬ Je n'ai pas réellement de premier souvenir, du moins je n'arrive pas à en avoir un à moi qui m'est propre. C'est malheureux, pourtant quand je fouilles dans ma mémoire je n'arrive pas à en prendre un qui je suis sur est le mien. Pas très clair n'est ce pas, pourtant, depuis que mes parents m'ont accueillis dans ce vaste monde, ils m'ont offert la vie, mais également ce que j'ai longtemps pris pour une malédiction. Le toucher, ce qui devrait être l'un de sens les plus agréable selon moi, m'a longtemps apporter cauchemars, peur et question sans réponse. Pour moi prendre un objet dans mes mains, l'effleurer même seulement de mes paumes et alors je suis capable de vous raconter son histoire depuis le tout début. Imaginez la tête de mes parents quand alors que je commençais à parler, je pouvais raconter que le premier propriétaire de ce fauteuil dont ils étaient si fier s'étaient en faite tiré une balle dans la tête un soir où il avait trop bu et que sa femme suite à une dispute était partie en claquant la porte. Puis que ce même fauteuil, après un sérieux nettoyage avait servit dans ce qui semblait être une maison clause et certainement pas pour faire la conversation ou bien lire un livre, puis que finalement, il avait été racheter par une grand mère avant d'être vendu à la famille au décès de cette dernière. Mes parents avaient alors pris rendez vous chez le médecin et bizarrement, le fauteuil avait soudainement disparus de notre salon. Cette visite chez le médecin fut le premier d'une longue liste de rendez vous, d'hospitalisation et de recherche de maladie mentale. Je n'étais qu'une petite fille et même si mes parents pensaient que quelques choses clochaient chez moi, moi je savais que non, j'étais juste différente. Mais le savoir et l'accepter est une chose et bientôt je refusais de quitter mes gants, je ne voulais rien toucher sans qu'une barrière de protection se fasse entre mes mains et l'objet.

~~~

Pourtant je vous en supplie, ne m'imaginez pas malheureuse, introvertie et incapable de communiquer avec le monde car rejetée par les êtres humains dit normaux. Non bien au contraire, mis à part ce petit problème, j'étais une petite fille comme les autres, heureuse, pleine de vie, entourée d'amis et surtout croulant sous l'amour de mes parents. J'ai vécu ainsi pendant huit ans, essayant d'oublier ma malédiction et de vivre ma vie de petite fille à fond. Malheureusement, rien ne dur jamais, rien n'est éternel et un soir je dus grandir, arrêter d'être une petite fille pour ouvrir les yeux sur la réalité du monde, sur qui j'étais réellement. Nous étions à table, la nuit commençait à tomber alors que la neige tombait lentement à gros flocon, je leur racontais ma journée avec passion, ou plutôt je leur expliquais pourquoi une nouvelle fois je m'étais disputée avec Candice, ma meilleure amie, qui encore une fois avait écrit des petits mots à Tom, le garçon pour lequel je craquais. Mes parents avaient un petit sourire tendre en m'écoutant raconter mes histoires quand soudain, la porte sembla exploser et notre petit salon fut alors envahit par cinq hommes encagoulés et armés. Sans sommation, l'un d'eux tira une balle dans la tête à ma mère, son sang gicla, m'aspergeant le visage et j'étais figée, incapable de bouger, de comprendre ce qui se passait. Je voulais pleurer, je voulais crier, je voulais serrer ma mère dans mes bras, mais je me contentais de rester immobile sur ma chaise. Olympe Taylor, nous savons ce que vous êtes, vous allez nous suivre sans faire d'histoire Je les regardais petite fille de huit ans, incapable de comprendre ce qu'ils voulaient, je n'y arrivais pas, je les fixais bouche bée et la patience ne devaient pas être une vertu chez eux. Une seconde détonation et cette fois un cri déchirant me transperça les poumons alors que mon père s'effondrait, un homme s'approcha et alors tout accéléra. Un homme apparus derrière eux, le regard froid, sans pitié, il les tua grâce à des flèches, enfin c'est ce qui me sembla sur le moment, mais s'était idiot, puisqu'il n'avait pas d'arc. Il tua chacun d'eux avant que j'ai le temps de réaliser qu'il était vraiment là. Le temps semblait détraqué, j'avais l'impression d'être clouée sur cette chaise depuis des semaines avec le sang qui dégoulinait le long de mes joues à observer cette tuerie sans réagir alors qu'une poignée de seconde seulement s'était écoulée. L'homme qui j'allais l'apprendre un peu plus tard s'appelait Anton Sheffield s'approcha de mois, me pris la main et son visage se réchauffa. Vient avec moi ... Je te protégerais J'aurais du fuir, partir en hurlant au secours, en cherchant la police, pourtant, je serrais fort sa main m'accrochant de toute mes forces à lui et me levait pour le suivre. L'instinct peut être, le choc surement, toujours est-il que je ne regrettais jamais de lui avoir fait confiance ce jour là.

~~~

Je n'arrivais pas à y croire, il était mort, celui qui avait pris soin de moi, qui m'avait appris à me battre, qui m'avait aider à progresser avec ma capacité, il venait d'être tuer par la confrérie et moi je n'avais pas été là pour lui. Pendant 12 ans j'avais vécu avec lui, plus qu'avec mes propres parents et d'ailleurs parfois j'en venais à le considérer comme mon père, Anton n'avait jamais rompus sa promesse, il m'avait protéger, de moi-même parfois et j'en étais venu à l'aimer comme ma famille. Je suis assise dans un canapé, chez un membre de l'ordre et je pleurs, je ne peux empêcher mes larmes de couler alors que ma famille vient de m'être arrachée une nouvelle fois, sauf que cette fois ci, il n'y a pas de héro pour venir à mon secours, je suis seule. Les souvenirs étranger m'assaillent, je connais l'histoire de ce canapé par cœur, rien de bien méchant heureusement, mais cela ne me rappelle que trop bien que je ne sais pas encore bien maitriser mon pouvoir, qu'un trop plein d'émotion me fait lâcher prise, mais je n'ai pas le courage de lutter, cela fait trop mal. Il m'a fallut de long mois pour m'en remettre, mais surtout pour enquêter sur ceux responsable de la mort d'Anton, plusieurs mois durant lesquels, je me suis perfectionner, j'ai plus d'emprise sur mon don, je sais mieux me battre, mais ma soif de vengeance est toujours là bien présente, juste caché derrière mes sourires. Je ferais payer celui qui a appuyer sur la détente. Pourtant vivre ainsi seule, se n'est pas pour moi, j'en suis incapable, j'ai besoin de soutient, de compagnie, ainsi il y a deux mois, j'ai pris contact avec l'ordre, j'ai demandé à reprendre le flambeau d'Anton et mon pouvoir peut leur être utile, je suis toujours en essai, je dois faire mes preuves et pour le moment, je suis à Fordham pour assurer la protection des élèves, cela me va parfaitement, mais je n'en oublie pas mon objectif.



Dernière édition par Olympe Taylor le Mer 7 Oct - 11:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sawyer Callahan
« membre de l'Ordre »

▬ MESSAGES : 62
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Mar 15 Sep - 22:45

MIMIIIIIIIIIIIIIIIIIII ♥
Bienvenue ici. Vanille est tellement cute. *o*

_________________
Δ u.c. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ephraem De Cambourg
« confrérie Lockwood »

▬ MESSAGES : 314
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Mar 15 Sep - 22:46

Bienvenue MiMi Wink

Ouaip t'as bien fait de craquer sur Vanille Wink

_________________

Mes visages:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cendre Goragern

▬ MESSAGES : 107
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Mer 16 Sep - 10:51

Ma Mimi !!! :coeur:

T'es trop choupinou on t'aime !!! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lord Boregard
« directeur »

▬ MESSAGES : 38
▬ ICI DEPUIS LE : 14/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Jeu 24 Sep - 15:23

Bonjour petit chat inscrit un avant première ♥
Je viens t'informer d'un petit changement relatif aux présentations. Désormais, l'histoire est libre de forum et de longueur. Tu écris ce que tu veux et a ta guise, néanmoins de je te conseil de passer lire cette petite note pour ne rien oublier ; http://fordham-academy.forumactif.org/t10-fiche-de-presentation-obligatoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fordham-academy.forumactif.org
avatar
Ephraem De Cambourg
« confrérie Lockwood »

▬ MESSAGES : 314
▬ ICI DEPUIS LE : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   Sam 10 Oct - 19:48


Félicitations !
ta fiche est validée
Hop parfait je valide rien a dire si ce n'est : VAnillllleeeeee *bave* !
Maintenant que tu es parmi nous, je laisse à ta disposition quelques liens utiles afin de compléter efficacement ta validation.

+ bottin - pense à t'y recenser.
+ fiche de lien - pour te faire des amis.
+ recherche de rp - pour te lancer.
+ défis - juste pour le fun.


_________________

Mes visages:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Olympe + Silence is sometimes the best answer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympe + Silence is sometimes the best answer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où il est prouvé que l'Olympe peut être en fête sans Ferrero Rocher
» La messagère de olympe
» Les Dieux de l'Olympe et leurs rôles
» Inscriptions Partie 46 : Dieux de l'Olympe
» Les Dieux Grecs △ Mont Olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ FORDHAM. :: 
LES HEROS DU COIN
 :: + DOSSIERS D'ADMISSION. :: + les validés.
-